Parachat


Cours de Rav Yossef Sitruk:

Les Miracles cachés

Cours vu 44 fois


Bannière

Lois et Minhaguim de la veille de Yom Kippour


1) [2–י-א] Nous avons l’habitude d’augmenter les Séli’hoth la veille de Kippour à l’aube. On dit les confessions et « Néfilath Appaym » dans les Séli’hoth. Par contre, aux prières du matin et de l’après midi on ne dit pas les confessions ni « Néfilath Appaym ». De même, on ne dit pas le psaume יענך ה » ביום צרה ni le psaume תפילה לדוד [comme une veille de fête]. 

Les Ashkénazim ont l’habitude de ne pas dire מזמור לתודה pendant la prière du matin, la veille de Kippour, car lorsque le Beth Hammiqdash existait, on n’amenait pas de sacrifice de remerciement קרבן תודה la veille de Kippour car il était interdit de le manger le jour de Kippour et on n’amène pas de sacrifice si son temps de consommation est réduit (par rapport à son temps normal) car on n’a pas le droit d’amener un sacrifice qui pourrait devenir impropre (« passoul ») [il se pourrait que du fait du temps réduit, par rapport à son temps normal pour le consommer, il ne soit pas consommé complètement ce qui le rendrait impropre].

Cependant, l’habitude de la majorité des communautés séfarades est de dire מזמור לתודה pendant la prière du matin, la veille de Kippour, et tel est le Minhagh à Jérusalem. 

 
Opération "Talith Katan Pour Tsahal"
Opération
29.00 € ~145 ₪