Parachat


Cours de Rav Yehia Benchetrit:

Garder sa Emouna, malgré les épreuves

Cours vu 863 fois


Bannière

La Cacherouth pendant Pessah


L’interdit du ‘Hamets et d’un mélange contenant du ‘Hamets

1)       [2–ו-א] De la farine faite à partir des cinq céréales (qui sont : blé, orge, épeautre, seigle, avoine) à laquelle on a mélangé de l’eau, et qui n’a pas été pétrie en continu [s’il y a eu une interruption dans le pétrissage], et n’a pas été cuite au four dans les 18 minutes y après avoir mélangé de l’eau est du ‘Hamets.  De même, si on a mélangé de l’eau avec les cinq céréales après les avoir cueilli, ces grains sont ‘Hamets.


2)      [2–ו-ב] Du ‘Hamets qui a été mélangé avec d’autres ingrédients et leur a donné du goût, le mélange est interdit par la Torah. Du fait que l’interdit du ‘Hamets est très grave, puisque celui qui consomme du ‘Hamets à Pessa’h est passible de Kareth (retranchement), et également la Torah nous a interdit de conserver du ‘Hamets dans nos domaines pendant Pessa’h, en conséquence les Sages ont interdit toute chose dans laquelle du ‘Hamets a été mélangé, même s’il n’y a qu’une quantité infinitésimale de ‘Hamets dans le mélange, et qu’il n’y a pas le goût du ‘Hamets dans le mélange, ce mélange est interdit y compris d’en tirer profit.


3)      [2–ו-ג] Malgré tout, si le ‘Hamets s’est mélangé avec d’autres ingrédients la veille de Pessa’h, bien que le ‘Hamets soit interdit par la Torah la veille de Pessa’h, à partir de la mi-journée, un tel mélange n’est pas interdit tant que le ‘Hamets n’a pas donné de goût à ce mélange. En conséquence, si le ‘Hamets représente moins d’un soixantième du mélange, et qu’on a enlevé du mélange le ‘Hamets (N. B. visible) et qu’il ne reste qu’un goût imperceptible du ‘Hamets dans le mélange, ce mélange est permis y compris à la consommation (et même pendant Pessa’h comme nous le verrons dans le paragraphe suivant).

 
Coffre et plateau métallisée pour Afikomane et le seder
Coffre et plateau métallisée pour Afikomane et le seder
115.90 € ~579.5 ₪