Chiourim.org

L'odeur blanche : une découverte de l'institut Weizmann

Israël Technologies

Si la capacité à apprécier l'homogénéité de la couleur blanche parait triviale pour chacun de nous, l'écoute d'un bruit blanc se singularise, lui, par le même concept. A défaut de résulter d'un mélange de fréquences lumineuses de même intensité, le bruit blanc est constitué d'une combinaison de fréquences sonores variées mais de même densité spectrale.

Cette "sensation de blanc" pourrait aussi concerner l'olfaction comme le suggèrent les derniers travaux du groupe du Dr. Noam Sobel au département de neurobiologie de l'Institut Weizmann (Rehovot, Israel).

Cette question était jusqu'alors difficile à aborder à cause des limitations techniques pour obtenir des senteurs dont les intensités sont identiques. Afin de relever ce défi les auteurs ont sélectionnés 86 parfums "purs" (c'est-à-dire constitués d'un seul type de molécule odorante) couvrant la totalité du spectre olfactif pour les diluer jusqu'à atteindre des intensités égales et créer des mélanges homogènes. Ces mélanges ont été présentés par paires à des bénévoles, qui ont été invités à les comparer.

De manière intéressante, les auteurs montrent que lorsque ils augmentent le nombre de composés odorants qui ne se ressemblent pas mais qui ont la même intensité alors les mélanges sont perçus comme identiques.

Plus précisément, un mélange 1) contenant un minimum de 30 composés d'intensité odorante identique et 2) couvrant le spectre olfactif, produit une "odeur blanche". Ce résultat majeur montre que les représentations olfactives résultent des caractéristiques physiques plus que de l'identité des molécules odorantes.

Pour pousser l'étude plus loin et vérifier que le nombre de composés joue bien un rôle dans la production de l'odeur blanche, les chercheurs ont soumis les personnes participant à l'étude à une tache d'identification olfactive.

Lire la suite : L'odeur blanche : une découverte de l'institut Weizmann

 

L'armée israélienne développe ses infrastructures de cyber-défense

Israël Technologies

Dans une base militaire proche de Tel-Aviv des soldats sont assis devant des écrans, les yeux rivés sur le code informatique qui défile, prêt à contrer les attaques. Ils font partie de l'équipe de cyber-défense israélienne et apprennent à traquer les pirates informatiques. 

Le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahu a pointé du doigt à plusieurs reprises l'Iran et ses alliés, mettant en garde contre la menace de cyber-attaques le mois dernier. L'Iran, à son tour, a accusé Israël et les Etats-Unis de vouloir saboter son programme nucléaire en 2011, alors que l'an dernier un virus fait des ravages dans les systèmes informatiques iraniens.

 Les réseaux gouvernementaux israéliens sont parmi les plus attaqués dans le monde, avec plusieurs dizaines de milliers d'attaques quotidiennes d'après un récent rapport du Groupe Soufan, une entreprise spécialisée dans la sécurité basée à New-York.

 L'unité spécialisée israélienne a été créée alors que les menaces deviennent de plus en plus sophistiquées et fait suite à la création d'une division offensive dans les services de renseignement. Elle est comparable selon Soufan à la National Security Agency américaine en matière d'expertise technique.

Lire la suite : L'armée israélienne développe ses infrastructures de cyber-défense

 

Prix Marie Curie décerné à une jeune chercheuse israélienne

Israël Technologies

Les différents débats sur l'âge de la retraite mentionnent souvent la "pénibilité du travail", notion qui ne saurait être mieux incarnée que par les dommages subis par la colonne vertébrale, véritable charpente du corps humain. Parmi les éléments qui pâtissent le plus de l'effort physique et du temps, il y a les disques intervertébraux.

Il s'agit de disques de matière cellulaire, de fibre et de cartilage dont la fonction est de servir de joint absorbant entre les vertèbres. Ils empêchent les frottements mécaniques entre les os, protègent les nerfs (en leur absence, les nerfs pincés entre deux vertèbres créent une forte douleur, une sciatique) et servent à maintenir, avec les divers muscles et ligaments, la colonne droite.

De façon générale, les tissus biologiques se dégradent avec l'âge, il en va de même pour les disques, ce qui affecte leurs propriétés mécaniques. Avec l'usure, la colonne devient de plus en plus rigide et les mouvements, la tenue de la posture deviennent plus difficiles.

L'importance des disques intervertébraux est largement connue mais les technologies existantes ne permettent pas permis de réparer les dégâts. Les médicaments peuvent calmer la douleur, mais ne permettent pas de compenser leur fonction. Les interventions sur ces tissus n'ont pas encore permis de réparer durablement les disques. La recherche se tourne actuellement vers la conception de disques artificiels.

Les récents travaux de l'équipe du Dr. Sarit Sivan du Department of Biomedical Engineering du Technion vont en ce sens. Leurs récentes publications démontrent une grande expertise dans la connaissance des propriétés mécaniques et biologiques de la colonne vertébrale.

Lire la suite : Prix Marie Curie décerné à une jeune chercheuse israélienne

   

Israël avertit d'un Armagedon éléctronique

Israël Technologies

Une comète pourrait-elle engendrer une tempête électromagnétique endommageant la majorité de nos appareils modernes?

David Eichler, astrophysicien de l'université de Ben Gurion, auteur d'une étude à paraitre publiée dans 'Astrophysical Journal Letters' répond par l'affirmative.

Une comète rasante (passant à moins de quelques milliers de kilomètres du soleil) de 30km de diamètre pourrait déclencher une onde de choc cosmique aux effets dévastateurs. Eichler précise qu'une comète rasante se compresse puis explose dans l'atmosphère solaire, provoquant une éruption solaire.

Si cette comète était de l'ordre de grandeur de la fameuse comète Hale-Bopp [1], nous serions témoins de la plus importante éruption solaire jamais observée. Tout satellite qui n'aurait pas activé son mode de protection serait tout simplement anéanti, ainsi que tous les appareils électroniques, des microcircuits de nos téléphones portables aux centrales électriques.

Eichler évoque la possibilité qu'un tel évènement ait déjà eu lieu. L'analyse de cernes d'arbre indique une soudaine flambée de 1,2 pour cent du taux de carbone 14 atmosphérique en 775 après "l'acrobate", révélant une éruption solaire aux causes indéterminées et une puissante onde de choc électromagnétique.

Lire la suite : Israël avertit d'un Armagedon éléctronique

 

Des israéliens limitent la propagation du cancer

Israël Technologies

Quelque part sur le spectre électromagnétique, entre les ondes qui produisent de la lumière visible et celles qui cuisent les aliments dans un four à micro-ondes, se trouvent les ondes millimétriques qui sont susceptibles de détenir la clé de l'inhibition de cellules cancéreuses.

Lors d'un essai dans un laboratoire israélien sur des cellules cancéreuses du poumon, le rayonnement à ondes millimétriques a permis d'inhiber la capacité des cellules à se reproduire. "Le rayonnement perturbe leur activité, même si nous ne savons pas encore comment", annonce Asher Yahalom, chef du Free Electron Laser (FEL) Laboratory de l'Ariel University Center qui a également noté que les rayons ne semblent avoir pas d'effet sur les cellules normales.

 Les ondes millimétriques ont beaucoup d'applications possibles - qu'il s'agisse de diagnostiquer le cancer de la peau ou d'améliorer des dispositifs de communication - mais l'équipe de recherche israélienne est la première au monde à étudier leur effet sur le cancer du poumon. 

Lire la suite : Des israéliens limitent la propagation du cancer

   

Page 212 de 222