Parachat Ki Tavo
Inscrivez vous à la newsletter pour connaitre toutes les nouveautés de votre site!
captcha 

Les ossements de Yossef

Paracha Beshalakh

Yossef le Juste a mis en garde ses frères (Chemot 13,19) « l’Éternel se souviendra de vous, alors vous ferez remonter d’ici mes ossements avec vous ». Le moment venu, ils se sont conformés à ses instructions (ibid.) « Moshe prit avec lui les ossements de Yossef ». Il ressort du saint Zohar (Bechalah 46) que l’essentiel de la Délivrance s’est produit grâce aux ossements de Yossef que Moshe Rabenou a pris et auxquels il était attaché. Cela correspond à l’extraordinaire élévation des sépultures des Justes. Elles sont propices à la réparation du Nefesh / âme, et elles les aident à sortir de leur pesant exil. Ce qui se rapporte à l’exil du Nefesh, qui constitue l’essentiel de l’exil. Le principe de l’exil égyptien représente le paradigme de tous les exils. Aussi cette notion, Moshe Rabenou prit les ossements de Yossef, nous révèle que l’essentiel de la délivrance de l’esclavage est possible grâce aux ossements de Yossef. Il les emporta pour les enterrer dans le pays d’Israël, le but de leurs pérégrinations. Le cercueil de Yossef s’est déplacé avec eux depuis la Sortie d’Égypte. Ainsi, ce que représente le tombeau des Justes, favorise la délivrance.

Parce que Yossef le Juste mérita de réparer l’Honneur de la Sainteté. D’après cette expression de réparer l’honneur, il se nomme Yossef. Comme il est écrit (Berechit 30,23) « l’Éternel a enlevé / Assaf mon opprobre ». Ce mot se rapporte à la honte, ce qui est le contraire de l’honneur. Il a mérité d’élever et de réparer

l’honneur, parce qu’il a surmonté l’épreuve. Il a réussi à dominer ses instincts, lorsque la femme de son maître l’a tenté. Il n’a pas voulu fauter et attirer son saint Nefesh dans ‘l’honneur’ de l’autre tendance. Tout ce que représente la femme prostituée (Zohar Nasso 124:), impure, servante, étrangère, une autre divinité. Parce qu’alors on donne de la force à leur ‘honneur’. À cause de cela, ils parviennent à se renforcer contre l’honneur dans la sainteté, et ils l’attirent vers eux. Mais Yossef a résisté à la tentation, il s’est enfui.

Comme il a surmonté cette importante épreuve, il a mérité d’élever précisément l’honneur depuis l’autre tendance. Et il a mérité l’honneur dans la sainteté. Comme il est écrit (Devarim 33,17) « du premier-né du taureau, il a la majesté », une expression d’honneur et de splendeur. Comme il est écrit (Berechit 41,43) « il le fit monter sur son second char ; et l'on cria devant lui ». Comme il ressort du saint Zohar (Mikets 196.) Yossef reçut la récompense qui lui revenait. Pour nous enseigner, du fait qu’il a surmonté l’épreuve, il n’a pas laissé se renforcer ‘l’honneur’ de l’autre tendance porter atteinte contre l’Alliance. Ainsi, non seulement il a mérité d’élever l’honneur se trouvant chez eux, grâce à cela il a été gratifié précisément avec de grands honneurs en Égypte. Il est parvenu à ériger l’honneur à partir de l’impureté et de la nudité égyptienne jusque vers la sainteté. Et là-bas il a mérité l’honneur dans la sainteté.

Grâce à l’importance de la réparation de l’honneur qu’il a alors relevé là-bas, il a été possible pour Israël de subsister et de se maintenir depuis le jour de leur descente jusqu’à ce qu’ils finissent par remonter de là-bas. Au début, ce sont soixante-dix Nefashot de la Maison de Yaakov qui sont descendues en Égypte. Ils ont alors bénéficié des honneurs rendus à Yossef. Comme il est écrit (Berechit 45,13) « faites part à mon père des honneurs qui m’entourent en Égypte et de tout ce que vous avez vu. Hâtez-vous et vous ferez descendre mon père ici ». Il est fait précisément mention de cette notion ‘d’honneur’. C’est celle qui a attiré leurs Nefashot là-bas, comme expliqué plus haut. Du fait que Yossef avait alors réparé et élevé l’honneur, ainsi ils n’ont pas dû descendre là-bas comme des enchaînés. Ce qu’aurait obtenu le renforcement de l’autre tendance en première instance. Comme ils sont descendus avec des honneurs, grâce à ceux rendus à Yossef, ainsi ils ont reçu une force suffisante pour survivre dans cet exil. Car par la suite les Égyptiens se sont renforcés, et ils leur ont imposé un très pénible exil. Parce que n’était pas encore pleinement clarifié et complété l’honneur. 

Celui-ci restait encore entaché par la faute du premier Homme. Cela permit aux Égyptiens et à l’autre tendance d’augmenter leur propre honneur en imposant un très dur labeur aux Hébreux. Malgré tout, ils ont réussi à surmonter ces épreuves grâce à l’honneur instauré par Yossef, lorsqu’alors il l’éleva et le répara. Ce qui leur a donné suffisamment de force pour finir par les dominer. Il ressort des livres que l’essentiel du maintien d’Israël durant ces jours de l’exil égyptien a été rendu possible grâce à la domination de Yossef sur l’autre tendance. C’est ce qui leur a donné les moyens de résister aux pressions de l’impureté durant cette période. Sans cela, ils n’auraient pas pu s’extraire de cet environnement. Tout a été rendu possible grâce à la réparation de l’honneur accomplie par Yossef en surmontant son épreuve. Cela se réfère à la réparation nécessaire des Nefashot d’Israël.

Leur sortie de cet exil a été possible lorsque Moshe Rabenou a pris avec lui les ossements de Yossef. Ce qui correspond à la sépulture du Juste, l’essentiel de l’honneur, selon la notion (Yeshayaou 58,8) « l’honneur de Hachem te recueille / Yaassef’ha », proche du nom Yossef. Ce saint honneur allait au-devant d’eux, en avant-garde. Et toutes les Nefashot d’Israël se sont laissées attirées par lui. Ainsi, ils sont sortis vivants sereinement. Car lorsqu’on mérite l’apparition de cet honneur pour le bien, alors on est encouragé à le suivre et à vouloir s’inclure en lui. Plus encore, il se rajoute à soi une reconduction de l’existence, un supplément de Nefesh. Alors, cet honneur correspond à la bonne Royauté. Et l’on peut s’identifier à elle avec un Nefesh renouvelé.

Alors, la Sortie d’Égypte des Nefashot d’Israël a été possible grâce à la présence des ossements de Yossef. C’est tout ce qui se réfère à l’honneur dans la sainteté. Elle permet la sortie des Nefashot de leur exil en étant vivant et intègre. Ce qui se rapporte aux (Vayikra – Rachi 23,43) « nuages de gloire » qui ont toujours précédé le camp d’Israël. Comme il est écrit (Chemot 13,22) « la colonne de nuée le jour et la colonne de feu la nuit, ne cessaient de précéder le peuple ». Parce que l’honneur dans la sainteté, ce principe des nuages d’honneur, va constamment, et comme le précise Rachi là-bas, sans aucune interruption, au-devant du camp d’Israël. Et eux, ils ont été attirés et allèrent après cette ‘gloire’. Car il s’agit de leur racine. Grâce à cela s’est réalisé l’essentiel de leur délivrance. D’où le lien entre l’élévation des ossements de Yossef avec les nuages d’honneur mentionné au début de la Parachah Bechalah. Comme il est écrit (ibid. 13,19-20-21) « Moshe prit avec lui… Ils décampèrent de Soucot... Hachem les guidait, le jour, par une colonne de nuée… » Ainsi les nuages font référence à Soucot, comme cela est connu. Raison pour laquelle leur première étape, lors de la Sortie d’Égypte, a été depuis Ramses vers Soucot. Pour exprimer qu’immédiatement à leur sortie, ils ont été attirés vers ce principe de Soucot, la notion de la Soucah. Ce qui se réfère à ce principe des nuages d’honneur grâce auxquels s’est réalisé l’essentiel de leur délivrance.

Lorsque Moshe Rabenou a dû constater l’existence de la discorde, de la mésentente, parmi Israël eux-mêmes, cela correspond à l’atteinte contre l’honneur. Alors, il a dit (Chemot 2,14) « certes, la chose est connue », l’essentiel de l’exil en est la conséquence. Raison pour laquelle, alors, il s’est enfui chez Yitro. Et il épousa l’une de ses filles. Yitro lui-même s’est converti. Et il ajouta une Parachah dans la Torah. Celle-ci est rapprochée de la Parachah du Don de la Torah. Parce que l’essentiel de celui-ci a été rendu possible grâce à la venue de Yitro, comme nous l’explique le saint Zohar. L’essentiel de la Sortie d’Égypte réside dans le mérite pour Israël de recevoir la Torah. Ainsi nous l’explique Rachi sur le verset (ibid. 3,12) « quand tu auras fait sortir ce peuple d’Égypte, vous adorerez l’Éternel sur cette montagne même ». Moshe Rabenou s’est rendu compte qu’il était porté atteinte contre l’honneur parmi Israël eux-mêmes. Ces discordes et conflits causent l’essentiel de la prolongation de l’exil.

Aussi, il a considéré qu’il convenait d’élever l’honneur depuis l’autre tendance, pour parvenir ainsi à tout réparer. Raison pour laquelle il s’est rendu auprès de Yitro. Il lui a parlé jusqu’à le convertir et le rapprocher vers la sainteté. La conversion de Yitro représente l’essentiel de l’élévation de l’honneur se trouvant dans la rigueur de l’autre tendance. Alors, l’honneur dans la sainteté a été extrêmement élevé et s’est répandu. Comme il est écrit (Ps. 113,4) « Hachem s’élève au-dessus de tous les peuples ». C’est-à-dire, lorsque les nations reviennent vraiment vers Hachem et ils se convertissent. Il s’ensuit que grâce à la rencontre de Moshe Rabenou avec Yitro, et en le convertissant, grâce à cela l’honneur a été effectivement encore plus élevé depuis la force de l’autre tendance. Ce qui se rapporte à tous les efforts à consentir en vue de rapprocher vers Hachem tous ceux qui se trouvent encore éloignés de la sainteté, tant parmi Israël que parmi les convertis potentiels. Et par l’élévation de la sainteté depuis là-bas où elle se trouve en puissance, grâce à cela est dominé l’honneur venant de l’autre tendance. Ainsi l’on sort de l’exil. 

Ce sont tous les efforts fournis par Moshe Rabenou pour convertir Yitro. Il s’est rendu compte de la force d’opposition qui tente de porter atteinte à la sainteté. Raison pour laquelle ils s’en prennent à Israël, et ils s’opposent à son honneur. Ce sont toutes les controverses et les attaques des uns contre les autres qu’avait alors constatées Moshe Rabenou. Ce qui constitue l’essentiel de la prolongation de l’exil. Qu’a fait Moshe Rabenou ? Il a agi exactement dans le sens contraire. Il a réalisé (Ps. 18,27) « Tu es pur avec celui qui est pur, Tu te montres astucieux envers le pervers ». Il s’est rendu à l’endroit par excellence de l’autre tendance, chez Yitro. Il n’y avait pas d’idolâtrie qu’il n’avait pas servie ! Il s'est entretenu très longuement avec lui, jusqu’à éclairer ses yeux, jusqu’à lui dévoiler la vérité, jusqu’à le ramener vers Hachem, et le convertir. Grâce à cela s’est beaucoup élevé et s’est répandu Son Nom et a grandi Son Honneur !

Source : Elhanan Lepek