Parachat Balak
Inscrivez vous à la newsletter pour connaitre toutes les nouveautés de votre site!
captcha 

Un étudiant israélien développe des robots livreurs intelligents sans chauffeurs

Israël Technologies


Face aux contraintes que le transport par voie aérienne requiert, un étudiant de la Shenkar School of Engineering and Design à Ramat Gan réfléchit au développement de robots livreurs intelligents. En utilisant les technologies de conduite sans chauffeur et les technologies de reconnaissance faciale, ces robots pourraient grandement faciliter le transport de marchandises notamment.
Nous avons récemment vu que le géant américain de la vente en ligne, Amazon, voulait se lancer dans la livraison par drones volants. Ce procédé, bien qu’attirant sur le papier, possède certains désavantages.

Tout d’abord, le temps de vol de ces machines volantes est limité à une dizaine de minutes et ceci en ayant une charge légère. De plus, il faudra développer des logiciels s’assurant que les engins volants ne rentrent pas en collision avec des lignes télégraphiques, des oiseaux ou d’autres drones volants. Kobi Shikar, un étudiant de la Shenkar School of Engineering and Design à Ramat Gan, a eu une idée plutôt audacieuse pour contourner ces problèmes. Il a conçu un robot livreur du nom de Transwheel.

Une solution se basant sur des technologies déjà avancées
Face aux contraintes que le transport par voie aérienne requiert, ce jeune étudiant d’école d’ingénieur a préféré réfléchir à une solution qui garde les pieds sur terre. L’idée première de ces engins livreurs est de tirer profit des technologies logicielles de conduite sans chauffeur développées par grand nombre de constructeurs pour ses véhicules, ainsi que de l’avancée technologique due aux segways ou autres monopodes habituellement utilisés pour le transport de personnes. Cette solution pourrait donc être applicable à beaucoup plus court terme que les drones volants. L’autonomie ne serait pas un problème de taille car des véhicules électriques bien plus massifs permettent déjà des déplacements sur des centaines de kilomètres à l’heure actuelle. Enfin, l’identification du destinataire pourrait se faire grâce aux dernières technologies de reconnaissance faciale ce qui permet d’accroitre la sécurité sur le transport de marchandises.

Une modularité très intéressante Un autre avantage de ces petits êtres roulants est leur capacité à pouvoir fonctionner de concert. Plusieurs drones mis en parallèles pourraient porter de lourdes charges telles que des containers dans des ports de marchandises ou des aéroports. Ceci pourrait grandement réduire les coûts dans ce type d’infrastructure en ayant en permanence un nombre de drones exactement adaptés à la charge qu’ils transportent. Ce projet est dans l’attente de financement par un acteur industriel.

Source: Israel Science Infos