Parachat Vayera
Inscrivez vous à la newsletter pour connaitre toutes les nouveautés de votre site!
captcha 

Orcam, les lunettes israéliennes révolutionnaires

Israël Technologies

On croyait avoir tout vu après l’œil bionique « made in Israël » pour les aveugles, mais les scientifiques israéliens ont encore eu, visiblement, une nouvelle lumineuse idée en mettant au point des lunettes à réalité augmentée qui pourront ainsi prochainement aider les personnes souffrantes de déficience visuelle à lire. 

OrCam, une société israélienne vient ainsi de présenter sa paire de lunettes d’assistance à la lecture basée sur la technologie de réalité augmentée.
Les lunettes sont équipées d’une interface informatique, d’une caméra et d’écouteurs. Il suffit de pointer du doigt un texte pour que les lunettes repèrent la section à lire et en propose la lecture via un module de synthèse vocale. 

OrCam permet ainsi de lire du texte sur des livres ou autres indications de précaution d’usage sur les étiquettes de certains produits toxiques, mais permet également de lire les indications des panneaux dans la rue. Une solution idéale pour les personnes souffrantes de lourde déficience visuelle et pouvant leur apporter une nouvelle forme d’autonomie. 

La société indique que les lunettes sont également capables de reconnaitre des objets ou certaines situations. Par exemple, les lunettes peuvent indiquer automatiquement à son porteur lorsque le voyant d’un passage piéton passe au vert ou au rouge. 

Comme pour Google Glass, les lunettes utilisent un système audio par conduction osseuse permettant au porteur d’être le seul à entendre, (une option détournée dans le cadre de la vidéo pour présenter le projet). 

Pour l’instant, le dispositif n’est compatible qu’avec la langue anglaise, mais des applications devraient rapidement corriger le tir et permettre des traductions instantanées. 

OrCam espère envoyer une première livraison de 100 exemplaires (facturée 2500 $ l’unité tout de même) auprès d’acheteurs en septembre prochain, un plan de commercialisation plus large étant prévu pour le début de l’année 2014.