Parachat Le'h Le'ha
Inscrivez vous à la newsletter pour connaitre toutes les nouveautés de votre site!
captcha 

Israël découvre une molécule contre le cholestérol

Israël Technologies

L'excès de cholestérol est responsable de bon nombre de maladies cardio-vasculaires. Plusieurs produits existent dans le commerce dont la teneur en cholestérol est faible afin de tenter de vaincre ce nouveau fléau, dont la "malbouffe" est tenue pour largement responsable.

Des chercheurs du Technion - Israel Institute of Technology sont allés plus loin, en synthétisant une molécule capable de diminuer la quantité de cholestérol dans le corps humain.

"Pour réduire votre cholestérol, mangez peu de gras" nous dit-on. En réalité, la plupart du cholestérol présent dans notre corps ne provient pas de la nourriture, mais est produit par notre organisme. Un des remèdes contre l'excès de cholestérol est une famille de molécules appelée statine.

Les statines peuvent réduire le taux de cholestérol en agissant en tant qu'inhibiteur de la 3-hydroxy-3-methyl-glutaryl-CoA (HMG-CoA) réductase, une enzyme qui catalyse la biosynthèse du cholestérol. Mais, pour certains individus, elles n'ont aucun effet positif.

Les professeurs Adi Haber et Zeev Gross du Technion ont proposé une alternative à la Statins. Ils se sont aperçus qu'un antioxydant cyclique, le macrocycle du 1-Fe (un corrole qui fait partie de la famille des polypyrroles, qui comprend des molécules très connues comme l'hémoglobine ou la chlorophylle) peut inhiber le HMG-CoA réductase d'une façon différente des statines, et très efficace.

De plus, le 1-Fe s'attaque aux radicaux libres, qui éliminent les cellules mortes de notre organisme, mais dont l'excès peut conduire à des maladies. "Notre antioxydant élimine les radicaux libres en les catalysant, explique le professeur Gross.

Les antioxydants provenant du vin, de la nourriture et des vitamines éliminent ces radicaux un à un. Les antioxydants catalytiques peuvent, eux, s'attaquer à des milliers de radicaux."

Cette découverte ouvre une nouvelle voie pour les traitements des maladies liées à un fort taux de cholestérol. L'équipe du Professeur Gross étudie aujourd'hui l'efficacité du 1-Fe sur d'autres maladies comme le diabète.

Source: bulletins-electroniques