Chiourim.org

Il forma un parti

Paracha Kora'h

La faute de Korah réside dans la manifestation de son opposition contre Moshe Rabenou et Aharon (Bamidbar 16,1) « il forma un parti ». La traduction de Onkelos donne ce sens « il se sépara ». Il a institué une séparation entre le principe de l’étudiant et celui du Juste. Il a estimé que la notion de l’étudiant, en elle-même, représente une élévation. Aussi, il a déclaré (là-bas 3) « toute la communauté, tous sont des saints ». Et Rachi explique « ils ont tous entendu la Parole du mont Sinaï, les paroles prononcées par le Tout-Puissant ». C’est-à-dire, il a prétendu que du fait que tous ont reçu la Torah, et tous ont entendu depuis le Sinaï « Je suis », par conséquent tous sont égaux. Que nous soyons protégés de telles idées. À cause de ses conceptions, beaucoup ont fauté. Car, bien que tous aient reçu l’enseignement et le message de la Torah depuis le Sinaï, il est évident qu’aucun n’est semblable ni égal dans sa compréhension et dans sa mise en application. L’essentiel de la plénitude est atteignable seulement en fonction de la sanctification personnelle de tout un chacun. En fonction de ce que chaque individu mérite d’accomplir pleinement les indications contenues dans la Torah.

Lire la suite : Il forma un parti

 

Maître de la sagesse

Paracha Houkat


La description du sujet de la « Vache rouge » suit le récit de la dispute de Korah. Un des commentaires sur la Paracha s’interroge au sujet de ce rapprochement. La réponse donnée explique que ce dernier ne connaissait pas la loi concernant la « Vache rouge ». Elle possède cette grande vertu de pouvoir amener le pardon sur Israël, d’après le Yalkout Reouveni. Parce que la procédure concernant la « Vache rouge » s’effectue à l’extérieur. Ainsi, elle rend pure de l’impureté de la mort. Car la mort rend impure à un niveau extrêmement élevé. Parce qu’il s’est opéré une séparation entre l’intériorité et l’extériorité. Ce qui caractérise précisément la mort. Alors, l’emprise des extérieurs est particulièrement prégnante, tout ce que représente « l’autre tendance ».

Par conséquent, l’essentiel de la purification s’opère grâce à la « Vache rouge ». Et précisément toute cette opération s’effectue en dehors du camp. Elle purifie tous les endroits extérieurs, et elle expulse de là-bas toute leur emprise. Elle possède la force de rendre pure de l’impureté de la mort. Il s’ensuit que véritablement le commandement de la

Lire la suite : Maître de la sagesse

 

Une conduite inadmissible

Paracha Pin'has

Pinhas, devant la conduite inadmissible de Zimri, a ressenti l’irrésistible obligation de réagir. En effet, Zimri a fauté et s’est laissé aller à la débauche publiquement. Il a commis de très graves transgressions (Niddah, servante, goyah, prostituée). Il a poursuivi sur ses voies en rajoutant de l’effronterie et de l’arrogance. Il a tenté d’entraîner Israël à se révolter contre Moshe Rabenou. 

Il a poussé son outrecuidance au point d’amener la Midianite vers lui dans le camp. Alors, il a commencé à argumenter avec Moshe Rabenou : celle-ci serait interdite et celle-là serait permise ! Et si tu prétends qu’elle est interdite, etc. Malheur à lui, malheur à son Nefesh et malheur à tous ceux qui suivent de telles conduites. Il ne lui a pas

Lire la suite : Une conduite inadmissible

   

Une imperfection dans la Emounah

Paracha Matot

Il ressort de l’expression (Bamidbar 33,2) « Moshe inscrivit leurs départs et leurs stations sur l'ordre de Hachem; voici donc leurs stations et leurs départs » que tous les déplacements d’Israël sont en relation avec une imperfection dans la Emounah / la croyance. Celle-ci est une conséquence de la faute du veau d’or. L’essentiel de cette faute a été provoqué par le manque de confiance dans les Sages. Alors, ils se sont demandé (Chemot 32,1) « Moshe, l’homme qui nous a fait sortir du pays d'Égypte, nous ne savons ce qu’il est devenu ». Au point où ils en sont venus à

Lire la suite : Une imperfection dans la Emounah

 

Les 11 encens

Paracha Devarim

La Ketoret / l’encens est composé avec onze sortes de parfums. Grâce à eux, toutes les étincelles de sainteté peuvent être retirées d’entre les altérations. Parce que l’extraction de la sainteté parmi les écorces s’effectue au moyen des onze différents parfums qui constituent la Ketoret. Pour retirer depuis les écorces l’existant grâce à la Tefilah / la prière. Lorsqu’elle correspond au jugement de celui qui possède

Lire la suite : Les 11 encens

   

Page 20 de 216