Chiourim.org

Une synagogue dans un Kibboutz laïque

Israël Technologies

Au kibboutz Rouhama du mouvement du Hashomer Hatsaïr dans le Sud, une synagogue sera inaugurée aujourd’hui (jeudi 10 mai 2012) à la mémoire de l’adolescent Feu Daniel Viflikh. Lors d’un attentat terroriste où une roquette anti blindés avait été tirée depuis la Bande de Gaza sur un autobus scolaire, Daniel Viflikh (16 ans) avait été gravement atteint, puis après plusieurs journées en soins intensifs, il avait succombé à ses blessures

Le père de Daniel, Itzhak Viflikh, a affirmé à Aroutz7 que pour la famille, le cercle est bouclé : « Rouhama est un kibboutz du mouvement du Hashomer Hatsaïr. C’est là que j’ai grandi et que ma mère âgée de 80 ans vit encore. Il n’y a aucune éducation traditionnelle dans ce kibboutz et on peut dire qu’ils sont à l’opposé de nous dans le public israélien. Plusieurs fils de ce kibboutz ont fait la Teshouva et même le chauffeur de l’autobus touché, Tsion Yemini, son fils a fait Teshouva. Ils ont voulu édifier une synagogue.

Itzhak indique que ces dernières années, il y avait opposition à la construction de la synagogue au sein de l’assemblée générale des membres de Rouhama. Ce qui a changé cette opposition est le fait qu’il a été proposé de construire cette synagogue à la mémoire de Daniel. « Or Daniel » sera le nom de la synagogue. « Nous sommes heureux qu’en fin de compte, cela s’est réalisé. Nous avons également trouvé quelqu’un pour contribuer un Sefer Torah.

Itzhak nous apprend que sa maman, une rescapée de la Shoah, ne se serait jamais imaginée qu’elle perdrait un petit-fils en Israël. « Pour nous, c’est une journée triste et heureuse à la fois. Ma maman n’a pas vécu dans la pratique religieuse, mais quand elle était petite, elle a connu la Tradition chez son grand-père dans la Pologne d’avant la Seconde Guerre mondiale. Elle a réussi à survivre à la Shoah puis, elle est montée en Israël. Elle nous a toujours dit combien elle était heureuse de vivre en Israël en toute quiétude, et voilà, même ici, à l’âge de 80 ans, elle a encore vécu un traumatisme »
 

Midracha Torat Hessed Al Lechona

Israël Technologies

Pour lire le dépliant, cliquer ci-dessous.Pour l'imprimer, une ouvert en plein écran, cliquer sur l’icône imprimante tout en bas.
 

Midracha à Netanya avec le Rav Acher

Israël Technologies



   

70000 kg de Matza, ce sera tout ?

Israël Technologies

Une liste de courses pour les soldats qui passeront Pessah à la base qui ne cesse de s’allonger, et le Chef d’État-major attendu demain dans le nord du pays, où il passera la soirée avec des soldats seuls notamment d’origine française venus volontairement de l’étranger pour servir dans Tsahal : Tsahal se prépare à célébrer Pessah ! Les bases se remplissent peu à peu des mets traditionnels et indispensables de Pessah.

Ainsi, 70000 kg de Matza, 8000 kg de poisson, 3500 kg de Rosbif, 9000 kg de poulet, 7200 kg de farine de matza et 16000 bouteilles de jus de raison ont été commandés. 

Pour le dessert enfin, les soldats auront droit à 9500 kg de cake marbré au chocolat. La matsa a remplacé le pain dans les bases Benny Gantz passera la soirée de vendredi avec 400 soldats seuls à Givat Olda dans le nord d’Israël afin de les remercier pour leur contribution volontaire à la sécurité du pays.

 Cette soirée est organisée et financée pour la 11ème année consécutive par l’ABSI (Association française pour le bien-être du soldat israélien) en coopération avec les Ressources Humaines et le Corps Éducatif de Tsahal. Cet évènement fait partie de l’ensemble des efforts et des initiatives prises par Tsahal pour soutenir les soldats seuls qui sont venus de l’étranger sans leur famille pour s’engager dans Tsahal. 

Les soldats seuls vont également recevoir des coupons d’une valeur de 250 shekels offerts par l’Association canadienne pour le bien-être du soldat israélien, censés leur permettre de fêter Pessah dignement. Les soldats en service aux différents postes de contrôle célébreront également la fête à leur manière et un repas chaud leur sera livré directement sur le terrain.

(Blog de Tsahal)

 

Moïse le "Palestinien"...

Israël Technologies

Dommage que toutes les ménagères juives du monde entier ne l’aient pas su un peu plus tôt, elles auraient pu éviter tant d’efforts à l’approche de la fête de Pessah’: Moïse était palestinien et il a sorti des musulmans d’Egypte!! Ceci n’est pas une blague mais sort tout droit de la télévision officielle de l’Autorité Palestinienne!


Nos amis de www.palwatch.org ont diffusé un clip lors duquel un « professeur d’université » arabe palestinien affirme lors d’un cours de religion « que Moïse était un palestinien et qu’il a mené les musulmans du peuple d’Israël hors d’Egypte ». Cet universitaire bien documenté ne s’arrête pas en si bon chemin, et va jusqu’à dire « que la conquête de Canaan (par Saul selon le professeur) fut la première guerre de libération de la Palestine »!!


Ces exemples de désinformation absurde et délirante sont quotidiens dans les médias mais aussi les programmes scolaires gérés par Abou Mazen et le Fatah « modéré » si chers à Tsipi Livni et Ehoud Olmert.

Dr. Omar Ja’ara, maître de conférences à l’université Al-Najah, avait déclaré lors d’un programme religieux diffusé sur la TV de l’AP: « Il faut dire une fois pour toutes que le David de la Bible hébraïque n’a rien a voir avec le Daoud du Coran, tout comme le Salomon de la Bible n’est pas le Suliman du Coran, et ainsi de suite. De même Moïse fut un grand leader musulman, qui fut succédé par Saül qui libéra la Palestine. Ceci est notre culture! »


Des éléments historiques qui réjouiront à n’en pas douter l’UNESCO qui vient d’adopter la Palestine comme Etat membre.
Faut-il alors vraiment célébrer le Seder cette année..?

(a7)

   

Page 201 de 203