Des scientifiques israéliens ont développé une solution contre la famine

Israël Technologies

Des scientifiques israéliens ont développé une nouvelle technologie qui pourrait permettre aux cultures de vivre, survivre, à toutes conditions météorologiques luttant ainsi la famine dans le monde entier. 

L’équipe, dirigée par le professeur Shimon Gepstein du Collège Kinneret, a transformé génétiquement une plante qui peut résister à toutes températures ; être gelée, ou complètement séchée, ne pas recevoir d’eau pendant une certaine période de temps, puis la plante, miraculeusement, revit après un approvisionnement en eau sans encourir de dommages.

Le constat a été découvert par hasard lors d’expériences sur la longévité des plantes et sur la durée de conservation des légumes.

Les scientifiques ont fait l’expérimentation sur les feuilles de tabac et ont réussi à développer une plante qui vit deux fois plus longtemps que la moyenne des plantes de tabac, offrant des fleurs et des fruits bien après qu’elles aient été desséchées et qu’elles soient mortes.

L’équipe a décidé d’une série de tests sur des plantes ordinaires sans les arroser pendant trois semaines. Les plantes ordinaires sont mortes, et les plantes modifiées, une fois de plus, ont commencé à croître et à revivre après avoir reçu de l’eau.

Les scientifiques prévoient d’exporter cette nouvelle technologie dans le monde entier, qui trouve toute son importance en raison des changements climatiques, des pays touchés par la sécheresse, et bien entendu contre la famine.

Ces plantes génétiquement modifiées fleurissent avec seulement un tiers de l’eau généralement nécessaire pour arroser les plantes. Avec la diminution des sources d’eau, cette nouvelle technologie israélienne pourrait être la clé pour la survie de l’agriculture dans de nombreuses régions du monde.